top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAKA Formacoaching

#6 « Management 10.0 !» Tout dépend de l’autonomie de chaque collaborateur !


Les visions développées dans les théories des managements 1.0, 2.0, 3.0, 4.0 … ne sont pas nouvelles. Chez moi et chez beaucoup d’autres, leurs concepts font référence à la nécessaire adaptation du management à l’autonomie de chaque collaborateur et notamment avec la généralisation du télétravail.


Que ce soit en présentiel ou à distance, on ne manage tout simplement pas un nouvel embauché sans formation, sans expérience du métier ni connaissance des règles et usages de l’organisation comme on manage un collaborateur référent et expert de son domaine.


Et quand bien même un collaborateur est expérimenté, peut-être n’est-il pas expert de toutes les dimensions, savoirs, savoirs faire et savoir être de son métier. Son accompagnement sera plus fort sur les items qui le nécessitent et moins sur les domaines dans lesquels il est autonome.


Ainsi, le manager reste un caméléon qui n’est certes pas ou plus l’expert technique absolu de son équipe mais qui doit en savoir suffisamment pour détecter les besoins de chacun de ses collaborateurs.


Il est extrêmement important qu’un manager soit donc capable de donner du feedback à chacun et aussi, même de nos jours, de déclencher une communication directive, persuasive, explicative ou délégative selon l’autonomie de chaque collaborateur et les circonstances.


Cela existait et a fait ses preuves sans qu’il y ait besoin de délier ces compétences en concepts de management 1.0, 2.0 ou 3.0…


Imaginons notre nouvel embauché qui débarque dans une organisation. Si son manager 3.0 communique d’emblée avec lui sur un mode délégatif, il va sans doute avoir du mal à trouver ses marques. Il sera en outre en grande difficulté et sera en demande d’un management directif qui aura pour vertu de lui montrer les savoirs, savoirs faire et savoir être dont il a besoin ! Le collaborateur gagnant en autonomie, c’est à dire en compétences et en motivation, le manager pourra alors passer, en souplesse, vers un management persuasif puis explicatif pour enfin, lorsque cela devient possible, valider des délégations de tâches plus ou moins complexes.


C’est ainsi que les compétences d’un collaborateur se développe favorisant son épanouissement et son bien être professionnel. Ce n’est pas en le lâchant dans une sorte d’arène aux fauves qu’il va pouvoir exprimer tout son talent !


AKA Formacoaching propose des accompagnements sur mesure pour manager d'équipe. Renseignez vous !


La semaine prochaine, ne ratez pas l’épisode 7, de notre série « Management 10.0! ». En attendant, prenez soin de vous 🙂.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page